14-15 février 1989Liban. Affrontements entre l'armée et les Forces libanaises dans la partie chrétienne de Beyrouth

 

Le 14, des combats violents opposent dans le réduit chrétien de Beyrouth-Est l'armée du général Michel Aoun, l'un des deux Premiers ministres, aux miliciens des Forces libanaises de Samir Geagea. Les frères ennemis du camp chrétien rompent ainsi l'alliance de raison scellée en septembre 1988 à l'occasion de la vacance présidentielle, pour se disputer le contrôle du secteur est de la capitale.

Le 15, un cessez-le-feu est conclu sous l'égide des autorités religieuses. Le bilan des combats s'élève à près de quatre-vingts morts et deux cents blessés. Les Forces libanaises consentent les jours suivants à un certain retrait de la scène chrétienne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-15 février 1989 - Liban. Affrontements entre l'armée et les Forces libanaises dans la partie chrétienne de Beyrouth », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-15-fevrier-1989-affrontements-entre-l-armee-et-les-forces-libanaises-dans-la-partie-chretienne-de-beyrouth/