14-15 décembre 1998Guinée. Réélection controversée du général Lansana Conté

 

Le 14, le général Lansana Conté remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 56,1 p. 100 des suffrages. Mamadou Bâ, du Parti du renouveau et du progrès, obtient 24,6 p. 100 des voix et Alpha Condé, chef du Rassemblement du peuple de Guinée, 16,9 p. 100. L'opposition, qui avait conclu un accord pour empêcher le président sortant d'être élu au premier tour, dénonce des fraudes. Des irrégularités avaient déjà entaché le premier scrutin présidentiel pluraliste remporté par le général Conté, en décembre 1993.

Le 15, Alpha Condé est arrêté alors qu'il aurait tenté de fuir le pays. Les jours suivants, des manifestants réclament sa libération, à Conakry et dans d'autres villes du pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-15 décembre 1998 - Guinée. Réélection controversée du général Lansana Conté », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-15-decembre-1998-reelection-controversee-du-general-lansana-conte/