13 septembre 1995Grèce – Macédoine. Normalisation des rapports

 

Sous la pression des États-Unis, les représentants grec et macédonien concluent un accord au siège des Nations unies, à New York. Le différend était né en décembre 1991 lorsque la C.E.E. s'était proposé de reconnaître les États issus de l'ex-Yougoslavie. Athènes avait subordonné cette reconnaissance à l'abandon, par son voisin, du nom de Macédoine – considéré comme élément inaliénable de l'héritage hellénique –, de son drapeau frappé du « soleil de Vergina » – autre symbole antique –, ainsi que de certaines clauses de sa Constitution jugées « irrédentistes ». L'accord de New York prévoit la levée de l'embargo commercial grec sur la Macédoine, instauré en février 1994, dans un délai d'un mois, en échange de l'abandon par Skopje du drapeau contesté et de la suppression des clauses controversées de la Constitution macédonienne. La question concernant le nom du pays enregistré auprès de l'O.N.U., en avril 1993, sous l'appellation d'« ex-république yougoslave de Macédoine », doit être réglée ultérieurement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 septembre 1995 - Grèce – Macédoine. Normalisation des rapports », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-septembre-1995-normalisation-des-rapports/