13 décembre 1995France. Procès en appel du drame de Furiani

 

Le 13, dans l'affaire de l'effondrement d'une tribune provisoire dans le stade de football de Furiani (Haute-Corse) en mai 1992, qui avait provoqué la mort de dix-sept personnes, la cour d'appel de Bastia reconnaît la responsabilité pénale d'un représentant de l'État. Elle condamne à vingt mois de prison avec sursis, en tant que président de la commission de sécurité, le directeur de cabinet du préfet au moment des faits, qui avait été relaxé en première instance en mars. Hormis la peine de deux ans de prison frappant le constructeur de la tribune, les autres peines de prison ferme, qui visaient un ingénieur du bureau de contrôle Socotec et des responsables sportifs, sont transformées en peines avec sursis.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 décembre 1995 - France. Procès en appel du drame de Furiani », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-decembre-1995-proces-en-appel-du-drame-de-furiani/