13 avril 2016Corée du Sud. Défaite électorale du pouvoir.

 

Le parti Minjoo (centre gauche) de Kim Chong-in, principale formation de l’opposition, remporte les élections législatives avec 25,5 p. 100 des suffrages et 123 sièges sur 300. Il devance le parti au pouvoir Saenuri (conservateur), dirigé par Kim Moo-sung qui perd la majorité absolue avec 33,5 p. 100 des voix et 122 élus. Le Parti du peuple (centre) d’Ahn Cheol-soo, issu en février d’une scission du Minjoo, s’impose comme la troisième force politique du pays avec 26,7 p. 100 des suffrages et 38 députés. Le taux de participation est de 58 p. 100. Cette recomposition du paysage politique compromet les projets de réformes de la présidente Park Geun-hye, membre de Saenuri. Elle contrarie également sa politique de fermeté à l’égard de la Corée du Nord, le parti Minjoo et le Parti populaire étant favorables au dialogue avec Pyongyang.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 avril 2016 - Corée du Sud. Défaite électorale du pouvoir. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-avril-2016-defaite-electorale-du-pouvoir/