13 août 1997Kenya. Violences ethniques et revendications politiques

 

À partir du 13, des membres des tribus côtières s'en prennent aux « gens de l'intérieur », dans la région touristique de Mombasa. Le bilan des violences, au cours du mois, s'élève à quarante-sept morts. L'opposition, qui réclame des réformes constitutionnelles en vue des élections prévues avant la fin de l'année, accuse le pouvoir du président Daniel Arap Moi de vouloir chasser de la province de la Côte les populations qui ne lui sont pas favorables et de chercher à intimider les électeurs. De 1992 à 1994, dans la Rift Valley, des violences – présentées elles aussi comme « ethniques » – avaient entraîné la mort de deux mille personnes et le déplacement de quelque trois cent mille autres.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 août 1997 - Kenya. Violences ethniques et revendications politiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-aout-1997-violences-ethniques-et-revendications-politiques/