13-31 août 1984Afghanistan. Implication croissante du Pakistan dans le conflit afghan

 

Du 13 au 24, le Pakistan accuse l'Afghanistan d'être responsable de six bombardements en territoire pakistanais qui auraient causé la mort de cinquante-quatre personnes au total. Ces actions auraient pour but d'atteindre les sources d'approvisionnement de la résistance. Cependant, le président Zia UI Haq déclare, le 19, qu'Islamabad maintiendra son aide aux réfugiés massés le long de la frontière entre les deux pays.

Le 27 reprennent à Genève les négociations « indirectes », sous l'égide des Nations unies, entre les gouvernements de Kaboul et d'Islamabad. Elles sont ajournées le 30 sans résultat.

Le 31, l'explosion d'une bombe à l'aéroport international de Kaboul fait au moins trente morts et une centaine de blessés. L'attentat est revendiqué de Peshawar (Pakistan) par le Jamiat-Islami, une des organisations de la résistance afghane. Pour leur participation à cet attentat, neuf maquisards afgans seront arrêtés, condamnés à mort en octobre et exécutés le 3 novembre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-31 août 1984 - Afghanistan. Implication croissante du Pakistan dans le conflit afghan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-31-aout-1984-implication-croissante-du-pakistan-dans-le-conflit-afghan/