13-29 juillet 2014Libye. Recrudescence des combats opposant des brigades armées

 

Le 13, de violents combats, qui feront une centaine de morts, opposent la brigade de Zenten, qui tient l'aéroport de Tripoli, à celle de Misrata, qui tente de s'en emparer. Les brigades originaires de différentes villes, qui ont contribué à la chute du régime de Mu'ammar al-Kadhafi en août 2011, s'affrontent à présent pour le contrôle de la capitale et des ressources pétrolières. Dans l'est du pays, les hommes du général Khalifa Haftar, soutenus par des unités de l'armée et alliés à la brigade de Zenten et aux fédéralistes de Cyrénaïque, affrontent depuis février les groupes armés islamistes.

Le 14, l'O.N.U. annonce l'évacuation de son personnel.

Le 26, les États-Unis évacuent leur ambassade à Tripoli.

Le 27, la France et le Royaume-Uni, à l'instar d'autres pays occidentaux, demandent à leurs ressortissants de quitter le pays.

Le 27 également, un gigantesque incendie se déclare dans les réservoirs de carburant de la société Brega, dans le sud de la capitale, touchés par un tir de roquette.

Le 29, au terme de quatre jours de combats meurtriers, une milice islamiste conquiert la principale base militaire de Benghazi, dans l'est, s'emparant d'armes et de munitions.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-29 juillet 2014 - Libye. Recrudescence des combats opposant des brigades armées », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-29-juillet-2014-recrudescence-des-combats-opposant-des-brigades-armees/