13-27 avril 1989République fédérale d'Allemagne. Remaniement gouvernemental

 

Le 13, le chancelier Helmut Kohl procède à un remaniement de son gouvernement. Ce dernier comprend toujours dix-huit portefeuilles, mais l'Union sociale-chrétienne bavaroise (C.S.U.) en obtient six au lieu de cinq. Son président, Theo Waigel, qui a succédé en octobre 1988 à Franz Josef Strauss, est nommé ministre des Finances, en remplacement de Gerhard Stoltenberg (chrétien-démocrate C.D.U.), qui passe à la Défense. Censé rester en place jusqu'aux élections législatives de 1990, ce cabinet devrait, dans l'esprit du chancelier, redonner un peu de vitalité à la coalition au pouvoir, ébranlée par de récentes élections partielles et une forte baisse de popularité.

Le 27, le chancelier Kohl présente devant le Bundestag le programme de son nouveau gouvernement. Il annonce la suspension, à compter du 1er juillet, de la retenue à la source de 10 p. 100 sur les revenus de l'épargne instaurée le 1er janvier. Cette décision remet gravement en cause les projets d'harmonisation fiscale européenne dont la mise au point est prévue par la C.E.E. avant la libération des mouvements de capitaux en juillet 1990.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-27 avril 1989 - République fédérale d'Allemagne. Remaniement gouvernemental », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-27-avril-1989-remaniement-gouvernemental/