13-18 septembre 1981Norvège. Succès des conservateurs aux élections législatives

 

Les 13 et 14, les Norvégiens renouvellement le Storting, l'Assemblée unique, qui compte 155 sièges. Le grand vainqueur est le Parti conservateur qui, avec 31,3 p. 100 des suffrages (+ 6,8 p. 100) remporte 54 sièges (+ 13). Le Parti travailliste (majorité sortante), s'il reste, avec 37,6 p. 100 des voix (— 4,7 p. 100) et 66 sièges (— 10), la formation politique la plus importante du pays, ne pourra plus disposer de la majorité au Parlement. Les socialistes de gauche gagnent deux sièges, tandis que les partis centristes voient leur audience diminuer : les chrétiens populaires n'ont plus que 15 sièges (— 7) et les centristes 10 (— 2). Le Parti libéral conserve ses deux députés. Il semble que les électeurs se soient essentiellement prononcés contre la politique fiscale de Mme Gro Harlem Brundtland, Premier ministre et chef du Parti travailliste.

Le 18, Kaare Willoch, chef du Parti conservateur, décide de former un gouvernement minoritaire, ne comptant que des membres de son parti.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-18 septembre 1981 - Norvège. Succès des conservateurs aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-18-septembre-1981-succes-des-conservateurs-aux-elections-legislatives/