12 septembre 2018Union européenne. Engagement de la procédure de l'article 7 à l'encontre de la Hongrie.

 

Le Parlement européen adopte, par 448 voix contre 197 et 48 abstentions, le rapport sur la politique du Premier ministre hongrois Viktor Orbán, qui ouvre la voie à l’activation de l’article 7 du traité de l’Union européenne. Cette procédure justifiée par le « risque clair de violation grave de l’État de droit » par un État membre n’a été actionnée qu’une seule fois, en décembre 2017, à l’encontre de la Pologne. Elle peut conduire à la suspension des droits de vote au conseil du pays concerné. Le rapport parlementaire vise les menaces qui résultent de la politique du gouvernement hongrois sur la liberté des médias, l’indépendance de la justice et les organisations non gouvernementales, et dénonce le refus du gouvernement hongrois de respecter le principe de solidarité européenne en matière d’accueil des réfugiés. Le rapport est adopté grâce aux voix de 115 des 218 membres du Parti populaire européen (PPE) auquel appartient le FiDeSz au pouvoir à Budapest, dont celle du président du groupe PPE à Strasbourg Manfred Weber.

Le 17 octobre, le PPE décide de ne pas exclure Viktor Orbán de ses rangs.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 septembre 2018 - Union européenne. Engagement de la procédure de l'article 7 à l'encontre de la Hongrie. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-septembre-2018-engagement-de-la-procedure-de-l-article-7-a-l-encontre-de-la-hongrie/