12 octobre - 9 novembre 2009Gabon. Investiture du président Ali Bongo

 

Le 12, la Cour constitutionnelle valide l'élection à la présidence d'Ali Bongo, fils du président Omar Bongo décédé en juin, après avoir examiné et rejeté onze recours en annulation du scrutin du 30 août déposés par l'opposition. Elle confirme le score de 41,79 p. 100 des voix obtenu par le nouveau président élu. Elle remet toutefois en cause le classement des deux autres candidats: Pierre Mamboundou arrive désormais en deuxième position, avec 25,64 p. 100 des suffrages, devant André Mba Obame, qui est crédité de 25,33 p. 100 des voix.

Le 16, à Libreville, Ali Bongo est investi président du Gabon devant une dizaine de chefs d'État africains; il met en place son gouvernement et promet de « réussir la moralisation de la vie publique ».

Le 9 novembre, son directeur de cabinet, Jean-Pierre Oyiba, démissionne, à la suite du scandale de détournements de fonds à la Banque des États d'Afrique centrale dans lequel il est accusé d'avoir bénéficié de 100 000 euros de « chèques frauduleux ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 octobre - 9 novembre 2009 - Gabon. Investiture du président Ali Bongo », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-octobre-9-novembre-2009-investiture-du-president-ali-bongo/