12 mai 2018Timor oriental. Alternance politique.

 

Des élections législatives anticipées se tiennent dans le pays en raison de l’instabilité du gouvernement formé à la suite du scrutin de juillet 2017. Après le refus du Congrès national pour la reconstruction de Timor (CNRT) de l’ancien Premier ministre Xanana Gusmão de participer à une large coalition, le Front révolutionnaire pour l’indépendance de Timor oriental (Fretilin) et le Parti démocrate avaient formé un gouvernement minoritaire dirigé par Mari Alkatiri. Celui-ci n’est pas parvenu à faire adopter le budget. L’Alliance pour le changement et le progrès, qui regroupe principalement le CNRT et le Parti de la libération du peuple de l’ancien président Taur Matan Ruak, remporte 49,6 p. 100 des suffrages et 34 sièges sur 65. Le Fretilin obtient 34,2 p. 100 des voix et 23 élus, et le Parti démocrate 8,1 p. 100 des suffrages et 5 députés. Le taux de participation est de 81 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 mai 2018 - Timor oriental. Alternance politique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-mai-2018-alternance-politique/