12 juin 1990Algérie. Victoire des islamistes aux élections locales

 

Le Front islamique de salut (F.I.S.) sort vainqueur des élections municipales et départementales. Il s'agit du premier scrutin libre depuis l'indépendance, le multipartisme ayant été approuvé par les députés en juillet 1989. Les résultats officiels donnent 54,25 p. 100 pour le F.I.S., 28,13 p. 100 pour le F.L.N., le parti au pouvoir. L'abstention recommandée par Aït-Ahmed et Ben Bella s'élève à 40,24 p. 100 des inscrits. Ces chiffres sont contestés par le mouvement islamiste, tandis que le président du F.I.S., Abassi Madani, réclame l'organisation rapide d'élections législatives anticipées. Le président Chadli acceptera cette demande, le 29 juillet, en fixant le scrutin au début de 1991.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 juin 1990 - Algérie. Victoire des islamistes aux élections locales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-juin-1990-victoire-des-islamistes-aux-elections-locales/