12 juillet 2006France. Hommage au capitaine Alfred Dreyfus

 

Chef de l'État et chef des armées, Jacques Chirac préside à l'École militaire, à Paris, en présence de plusieurs ministres, une cérémonie d'hommage au capitaine Alfred Dreyfus. Accusé à tort de trahison, dégradé en 1895 et déporté à l'île au Diable, en Guyane, puis gracié en 1899, Dreyfus a été réhabilité le 12 juillet 1906 après que son innocence a été établie. « La tragédie du capitaine Dreyfus fut un moment de la conscience humaine », déclare Jacques Chirac. « Après avoir divisé le pays, elle a contribué à fortifier la République. Elle fut le creuset où finirent de s'élaborer les valeurs humanistes de respect et de tolérance. [...] Le refus du racisme et de l'antisémitisme, la défense des droits de l'homme, la primauté de la justice: toutes ces valeurs font [...] partie de notre héritage. [...] Mais il nous faut être toujours vigilants: le combat contre les forces obscures, l'injustice, l'intolérance et la haine n'est jamais [...] gagné. »

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 juillet 2006 - France. Hommage au capitaine Alfred Dreyfus », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-juillet-2006-hommage-au-capitaine-alfred-dreyfus/