12 juillet 2002France – Royaume-Uni. Accord sur la fermeture du centre de réfugiés de Sangatte

 

Les ministres français et britannique de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy et David Blunkett, annoncent la fermeture, au cours du premier trimestre de 2003, du centre de réfugiés de Sangatte (Pas-de-Calais), proche du terminal français du tunnel sous la Manche. Ce centre avait été ouvert par la Croix-Rouge en septembre 1999 pour accueillir les immigrés clandestins affluant en nombre dans la région, attirés par la souplesse de la législation britannique sur les étrangers. Il abrite entre 1 500 et 1 800 personnes, en majorité des Afghans et des Kurdes irakiens et turcs. Paris subordonnait la fermeture du centre de Sangatte, réclamée par Londres, à l'adoption, outre-Manche, de lois plus fermes sur l'immigration. Une loi répondant à ces exigences entrera en vigueur au Royaume-Uni à la mi-novembre, date à laquelle le centre de Sangatte n'acceptera plus aucun nouvel arrivant. L'accord franco-britannique s'accompagne d'un plan d'aide au retour volontaire destiné aux Afghans, qui doit être mis en œuvre avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 juillet 2002 - France – Royaume-Uni. Accord sur la fermeture du centre de réfugiés de Sangatte », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-juillet-2002-accord-sur-la-fermeture-du-centre-de-refugies-de-sangatte/