12 janvier 2002Pakistan. Offensive des autorités contre les groupes islamistes extrémistes

 

Le 12, le président Pervez Moucharraf annonce un revirement de la politique de son pays à l'égard de l'islamisme. Il avait déjà rompu, à l'occasion de l'intervention américaine en Afghanistan, avec le soutien traditionnellement apporté par Islamabad au régime taliban. Il s'en prend à présent aux organisations islamistes extrémistes – dont certaines étaient soutenues par l'armée ou les services spéciaux –, qui « ont créé un État dans l'État et ont défié le pouvoir du gouvernement ». Le chef de l'État annonce l'interdiction de cinq mouvements, dont deux étaient actifs au Cachemire indien, et l'arrestation de plus de 1 500 de leurs membres, ainsi que le renforcement du contrôle gouvernemental sur le fonctionnement des madrasas – les écoles coraniques – et des mosquées. Le discours de Pervez Moucharraf est accueilli avec prudence par l'Inde, alors que les armées mobilisées des deux États, l'un et l'autre dotés de l'arme nucléaire, se font toujours face sur la frontière.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 janvier 2002 - Pakistan. Offensive des autorités contre les groupes islamistes extrémistes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-janvier-2002-offensive-des-autorites-contre-les-groupes-islamistes-extremistes/