12-28 novembre 2010Haïti. Épidémie de choléra

 

Le 12, l'O.N.U. lance un appel en vue de la constitution d'un fonds d'urgence destiné à lutter contre l'extension de l'épidémie de choléra. Celle-ci a déjà causé la mort de près de huit cents personnes depuis octobre. L'épidémie est favorisée par les mauvaises conditions d'hygiène régnant dans l'île depuis le violent séisme de janvier, et alors que les travaux de reconstruction se font attendre.

Le 15, à Cap-Haïtien, deuxième ville du pays, des affrontements meurtriers opposent la population aux casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), dont le contingent népalais est soupçonné d'avoir introduit le choléra dans le pays. Deux manifestants sont tués.

Le 16, le seuil du millier de morts du choléra est dépassé à Haïti.

Le 18, des centaines de manifestants s'en prennent de nouveau aux casques bleus, à Port-au-Prince.

Le 19, le chef de la Minustah, Edmond Mulet, annonce l'ouverture d'une enquête sur l'origine de l'épidémie.

Le 28, alors que le bilan de l'épidémie de choléra s'élève à plus de mille six cents morts, le gouvernement et les agences de l'O.N.U. profitent de la tenue des élections présidentielle et législatives pour distribuer des savons et des documents de prévention dans les bureaux de vote.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-28 novembre 2010 - Haïti. Épidémie de choléra », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-28-novembre-2010-epidemie-de-cholera/