12-23 juin 1991Inde. Élections législatives et formation d'un gouvernement minoritaire

 

Les 12 et 15, les élections législatives, qui avaient débuté le 20 mai et qui avaient été reportées après l'assassinat de Rajiv Gandhi, se terminent dans la violence et le massacre de soixante-seize passagers d'un train attaqué par des extrémistes sikhs. Par rapport au scrutin de novembre 1989, le Parti du Congrès, formation de Rajiv Gandhi, progresse légèrement en obtenant deux cent vingt-trois (+ 30) sièges sur un total de cinq cent onze, contre cent dix-neuf (+ 31) au Bharatiya Janata Party (droite hindouiste), cinquante-deux (— 89) au Janata Dal de l'ancien Premier ministre V.P. Singh et quarante-huit (+ 4) aux deux Partis communistes.

Le 21, P.V. Narasimha Rao, proche conseiller de la famille Gandhi, qui préside le Parti du Congrès depuis le 29 mai et qui a été élu à la tête du groupe parlementaire la veille, est nommé Premier ministre.

Le 23, il présente un gouvernement de cinquante-quatre personnes, tous membres du Parti du Congrès.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-23 juin 1991 - Inde. Élections législatives et formation d'un gouvernement minoritaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-23-juin-1991-elections-legislatives-et-formation-d-un-gouvernement-minoritaire/