12-22 avril 1993Pakistan. Destitution du Premier ministre et dissolution de l'Assemblée

 

Le 12 intervient la huitième démission d'un membre du gouvernement depuis la fin du mois de mars. Cette crise résulte de l'opposition existant entre le président Ghulam Ishaq Khan et le Premier ministre Mian Nawaz Sharif, qui souhaite limiter les pouvoirs du chef de l'État.

Le 17, lors d'une allocution télévisée, Mian Nawaz Sharif accuse le président de « conspirer » contre son gouvernement.

Le 18, le président Ishaq Khan révoque le Premier ministre nommé en novembre 1990, qu'il accuse de corruption et de mauvaise gestion, et dissout l'Assemblée nationale. Il nomme le modéré Balakh Sher Mazari Premier ministre par intérim et annonce des élections pour le 14 juillet. Le chef du Parti du peuple pakistanais et ancien Premier ministre Benazir Bhutto, elle-même destituée par le président Ishaq Khan en août 1990, apporte pourtant son soutien au chef de l'État.

Le 19, Mian Nawaz Sharif affirme que sa révocation est « anticonstitutionnelle ». Le 22, les partisans de Benazir Bhutto – dont son propre mari, Asif Ali Zafari, qui est sous le coup de diverses inculpations criminelles – obtiennent la moitié des portefeuilles dans le gouvernement provisoire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-22 avril 1993 - Pakistan. Destitution du Premier ministre et dissolution de l'Assemblée », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-22-avril-1993-destitution-du-premier-ministre-et-dissolution-de-l-assemblee/