12-20 février 2013France. Annonce de la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens

 

Le 12, le fabricant de pneumatiques Goodyear Dunlop Tires France annonce en comité central d'entreprise la fermeture, d'ici à la fin de 2014, de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord (Somme) qui emploie quelque mille deux cent cinquante salariés. En septembre 2012, une offre de reprise de l'usine par le groupe américain Titan International avait échoué en raison du refus par la C.G.T. d'un plan de départs volontaires.

Le 19, une lettre de Maurice M. Taylor Jr., P.-D.G. du groupe Titan International, au ministre français du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui lui avait demandé de reconsidérer son offre, est publiée dans la presse. Le P.-D.G. fustige les ouvriers français qui « ne travaillent que trois heures » par jour, le « syndicat fou » – la C.G.T. – et le gouvernement français qui ne fait « rien » contre les subventions que la Chine octroie à ses fabricants de pneumatiques. Il conclut en déclarant que « Titan va racheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins de 1 euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin ».

Le 20, Arnaud Montebourg rend publique sa réponse au patron de Titan à qui il rappelle que son entreprise est « vingt fois plus petite que Michelin [...] et trente-cinq fois moins rentable »; il le menace de « faire surveiller [...] avec un zèle redoublé [ses] pneus d'importation ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-20 février 2013 - France. Annonce de la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-20-fevrier-2013-annonce-de-la-fermeture-de-l-usine-goodyear-d-amiens/