12-18 juillet 2007France. Lancement de la réforme des institutions

 

Le 12, à Épinal (Vosges), le chef de l'État prononce un discours sur les institutions. Indiquant sa volonté d'explorer librement de nombreuses pistes de réformes, il affirme toutefois ne pas vouloir modifier « les grands équilibres de nos institutions ». Il confirme la création d'un comité associant « des hommes politiques, des juristes, des intellectuels », chargé de faire des propositions « pour que notre République devienne irréprochable », en axant les travaux « autour de la notion de responsabilité ». Nicolas Sarkozy annonce par ailleurs qu'il demandera au président de la Cour des comptes de contrôler le budget de la présidence de la République, une mesure sans précédent.

Le 18, Nicolas Sarkozy installe le « comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République », composé de treize membres et présidé par l'ancien Premier ministre Édouard Balladur, qui doit présenter ses recommandations avant le 1er novembre. Parmi ses membres figurent notamment, au côté de l'ancien président du Conseil constitutionnel Pierre Mazeaud et de l'ancien ministre Luc Ferry, l'ancien ministre socialiste Jack Lang, l'ancien eurodéputé socialiste Olivier Duhamel, l'ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin, Olivier Schrameck, l'ancien conseiller de Michel Rocard, Guy Carcassonne, ainsi que les centristes Jean-Louis Bourlanges et Jean-Claude Casanova.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-18 juillet 2007 - France. Lancement de la réforme des institutions », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-18-juillet-2007-lancement-de-la-reforme-des-institutions/