12-16 mars 2009Pakistan. Crise politique désamorcée

 

Le 12, les autorités pakistanaises tentent de bloquer le départ de la « longue marche » organisée entre Karachi et Islamabad par les avocats pakistanais rejoints par l'opposition menée par l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif. Les manifestants réclament le retour dans leurs fonctions des juges limogés en novembre 2007 par le précédent gouvernement de Pervez Moucharraf, au moment de la proclamation de l'état d'urgence, retour promis par le nouveau président Asif Ali Zardari.

Le 16, le Premier ministre Youssouf Raza Gilani réintègre dans leurs fonctions les juges de la Cour suprême, dont Iftikhar Mohammad Chaudhry, ancien président de cette instance, devenu symbole de l'opposition, et remet en liberté les centaines d'opposants et les avocats arrêtés lors des manifestations des jours précédents.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-16 mars 2009 - Pakistan. Crise politique désamorcée », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-16-mars-2009-crise-politique-desamorcee/