12-15 octobre 1993Afrique du Sud. Frederik De Klerk et Nelson Mandela Prix Nobel de la paix

 

Le 12, le Front du peuple afrikaner, le Parti conservateur, le parti zoulou Inkatha et les dirigeants des deux homelands du Ciskei et du Bophuthatswana présentent le mouvement de l'Alliance de la liberté dont l'objectif est de s'opposer aux accords conclus par la Conférence sur l'avenir institutionnel du pays.

Le 15, le président Frederik De Klerk et le président de l'A.N.C. Nelson Mandela reçoivent le prix Nobel de la paix pour leur lutte contre l'apartheid et leur contribution au processus de démocratisation de la vie politique sud-africaine.

Le 15 également, Janusz Walus, militant du Mouvement de résistance afrikaner (A.W.B., néo-nazi) et Clive Derby-Lewis, ancien député du Parti conservateur, les deux principaux accusés de l'assassinat de Chris Hani, secrétaire général du Parti communiste et l'un des dirigeants de l'A.N.C., en avril, sont condamnés à mort. La peine capitale n'a pas été appliquée depuis 1990.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-15 octobre 1993 - Afrique du Sud. Frederik De Klerk et Nelson Mandela Prix Nobel de la paix », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-15-octobre-1993-frederik-de-klerk-et-nelson-mandela-prix-nobel-de-la-paix/