12-15 novembre 1985Liberia. Échec d'une tentative de coup d'État

 

Le 12, un communiqué diffusé par la radio assure que des « forces patriotiques » dirigées par le général Thomas Qwiwonkpa, ancien commandant en chef de l'armée réfugié aux États-Unis, ont pris le pouvoir. Ce coup d'État intervient moins d'un mois après les élections du 15 octobre, élections contestées par l'opposition. Mais une partie de l'armée reste fidèle au général Samuel K. Doe, au pouvoir depuis 1980, et, après de violents combats qui auraient fait de très nombreuses victimes, réussit à reprendre le contrôle de la capitale.

Le 15, le chef des rebelles, le général Thomas Qwiwonkpa, est tué par les forces gouvernementales, tandis qu'une vaste répression s'abat sur l'armée ainsi que sur les partis politiques d'opposition qui avaient participé à l'élection présidentielle du 15 octobre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-15 novembre 1985 - Liberia. Échec d'une tentative de coup d'État », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-15-novembre-1985-echec-d-une-tentative-de-coup-d-etat/