12-15 février 2018Afrique du Sud. Démission du président Jacob Zuma.

 

Le 12, le comité national exécutif du Congrès national africain (ANC) engage la procédure de « rappel » – ou demande de démission – du président Jacob Zuma. Ce dernier est impliqué dans diverses affaires de corruption et est accusé d’avoir cédé des prérogatives officielles aux hommes d’affaires d’origine indienne de la famille Gupta. Cette décision de l’ANC reflète l’influence croissante du vice-président Cyril Ramaphosa sur l’appareil du parti dont il a pris la direction en décembre 2017. Jacob Zuma demande un délai de « trois à six mois » pour préparer son départ.

Démission de Jacob Zuma, 2018

photographie : Démission de Jacob Zuma, 2018

photographie

Pressé par son parti, le Congrès national africain (ANC), de démissionner de la présidence de la République, Jacob Zuma annonce son départ avec « effet immédiat » lors d'une conférence de presse le 14 février 2018, à Pretoria. 

Crédits : Phill Magakoe/ AFP

Afficher

Le 14, la police perquisitionne le domicile et les bureaux des frères Gupta à Johannesburg et procède à l’arrestation de certains de leurs associés. Menacé d’une procédure de démission forcée par le biais d’une motion de défiance au Parlement, Jacob Zuma présente finalement sa démission.

Le 15, Cyril Ramaphosa prête serment en tant que président de la République devant le Parlement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-15 février 2018 - Afrique du Sud. Démission du président Jacob Zuma. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-15-fevrier-2018-demission-du-president-jacob-zuma/