11 septembre 2017Norvège. Victoire de la coalition de droite aux élections législatives.

 

Avec 27,4 p. 100 des suffrages et 49 sièges sur 169, le Parti travailliste de Jonas Gahr Støre arrive en tête aux élections législatives. Il réalise toutefois son plus faible score depuis 2001. Bénéficiant de bons résultats économiques, le Parti conservateur de la Première ministre Erna Solberg et le Parti du progrès (populiste) de Siv Jensen, qui partagent le pouvoir, obtiennent respectivement 25 p. 100 des suffrages et 45 sièges, et 15,2 p. 100 des voix et 27 élus. La coalition parlementaire qu’ils forment avec le Parti libéral et le Parti chrétien-démocrate – chacun 8 députés avec respectivement 4,4 et 4,2 p. 100 des suffrages – demeure majoritaire. Tous deux en progrès, le Parti du centre obtient 10,3 p. 100 des voix et 19 sièges, et le Parti de la gauche socialiste 6 p. 100 des suffrages et 11 élus. Avec chacun 1 siège, les Verts (écologistes) – 3,2 p. 100 des voix – et les Rouges (marxistes) – 2,4 p. 100 des suffrages – progressent également. Le taux de participation est de 78,2 p. 100. Le chef des chrétiens-démocrates Knut Arild Hareide indique son refus de continuer à soutenir un gouvernement codirigé par le Parti du progrès.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11 septembre 2017 - Norvège. Victoire de la coalition de droite aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-septembre-2017-victoire-de-la-coalition-de-droite-aux-elections-legislatives/