11-30 décembre 2016Roumanie. Victoire du Parti social-démocrate aux élections législatives.

 

Le 11, le Parti social-démocrate (PSD) de Liviu Dragnea remporte les élections législatives avec 45,5 p. 100 des suffrages et 154 sièges sur 329 à la Chambre des députés. Il s’assure de la majorité absolue grâce aux 20 élus de l’Alliance des libéraux et démocrates (Alde, centre droit) de Călin Popescu-Tăriceanu, fondé en juin 2015, qui obtient 5,6 p. 100 des voix. Le Parti libéral national (centre droit) d’Alina Gorghiu enregistre un revers avec 20 p. 100 des voix et 69 députés. L’Union sauvez la Roumanie (anticorruption) de Nicușor Dan, fondé en juillet 2015, effectue une percée avec 8,9 p. 100 des suffrages et fait son entrée au Parlement avec 30 sièges. L’Union démocrate magyare de Roumanie (minorité hongroise) obtient 6,2 p. 100 des voix et 21 élus, et le Parti mouvement populaire (centre droit) 5,4 p. 100 des suffrages et 18 députés. La coalition PSD-Alde obtient également la majorité absolue au Sénat. Le taux de participation est de 39,5 p. 100. Le PSD avait quitté le pouvoir en novembre 2015 sous la pression de manifestations contre la corruption.

Le 27, le président Klaus Iohannis rejette, sans justifier sa décision, la candidate du PSD au poste de Premier ministre, Sevil Shhaideh, membre de la communauté turque et musulmane.

Le 30, Klaus Iohannis nomme Premier ministre l’ancien ministre Sorin Grindeanu, présenté par le PSD. Liviu Dragnea, condamné à deux ans de prison avec sursis pour fraude électorale en avril, ne pouvait être candidat.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-30 décembre 2016 - Roumanie. Victoire du Parti social-démocrate aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-30-decembre-2016-victoire-du-parti-social-democrate-aux-elections-legislatives/