11-27 octobre 1987République fédérale d'Allemagne. Mort d'Uwe Barschel compromis dans un scandale politique

 

Le 11, Uwe Barschel, ancien ministre-président (démissionnaire le 25 septembre) chrétien-démocrate (C.D.U.) du Land de Schleswig-Holstein, est découvert mort dans un hôtel de Genève. Il devait comparaître le lendemain devant une commission d'enquête parlementaire pour répondre à l'accusation d'avoir fait espionner son adversaire social-démocrate Bjorn Engholm afin de tenter de le discréditer avant les élections régionales du 13 septembre.

Le 12, la femme et le frère d'Uwe Barschel évoquent la thèse de l'assassinat, accusant la C.D.U. de ne pas l'avoir assisté après les révélations publiées par l'hebdomadaire Der Spiegel, au début de septembre.

Le 14, les résultats de l'autopsie pratiquée à Genève concluent au suicide par absorption de tranquillisants.

Le 27, trois mille personnes environ, dont le chancelier (C.D.U.) Helmut Kohl, assistent à Lübeck aux obsèques d'Uwe Barschel, dont la mort, tout en mettant en difficulté le ministre fédéral des Finances, Gerhard Stoltenberg, ancien ministre-président (C.D.U.) du Schleswig-Holstein, révèle de douteuses mœurs politiques, ainsi que le rôle d'une presse avide de scandales.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-27 octobre 1987 - République fédérale d'Allemagne. Mort d'Uwe Barschel compromis dans un scandale politique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-27-octobre-1987-mort-d-uwe-barschel-compromis-dans-un-scandale-politique/