11-24 mars 2020Algérie. Condamnation de Karim Tabbou.

 

Le 11, alors que la répression du vaste mouvement de contestation né en février 2019 se durcit, le tribunal de Sidi M’Hamed condamne l’opposant Karim Tabbou à un an de prison dont six mois avec sursis. Arrêté en septembre 2019 et poursuivi pour « entreprise de démoralisation de l’armée », « atteinte à l’unité du territoire national » et « incitation à attroupement », le fondateur de l’Union démocratique et sociale (UDS) et ancien secrétaire général du Front des forces socialistes (FFS) était le premier responsable politique emprisonné pour des activités en lien avec le Hirak. Les jours suivants, des voix s’élèvent, dans les milieux médicaux comme parmi les contestataires, pour réclamer une suspension du mouvement pour des raisons sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19.

Le 24, Karim Tabbou, qui devait être libéré le 26, est condamné en appel à un an de prison ferme.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-24 mars 2020 - Algérie. Condamnation de Karim Tabbou. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-24-mars-2020-condamnation-de-karim-tabbou/