11-22 septembre 1997Japon. Reconduction de Ryutaro Hashimoto au poste de Premier ministre

 

Le 11, les parlementaires du Parti libéral-démocrate (P.L.D.) reconduisent Ryutaro Hashimoto – seul candidat – à la tête de leur formation. Cela fait de lui le candidat désigné pour se succéder au poste de Premier ministre, le gouvernement disposant d'une majorité parlementaire. C'est la première fois que la présidence du P.L.D. n'est pas disputée entre plusieurs adversaires lors d'un renouvellement de mandat. Cette situation traduit l'hégémonie retrouvée du P.L.D., au pouvoir depuis 1955, après la « traversée du désert » de 1993-1995. Ryutaro Hashimoto sera le deuxième chef de gouvernement, après Yasuhiro Nakasone, en 1984, à être reconduit à son poste.

Le 19, Koko Sato, membre du nouveau gouvernement nommé le 11, annonce son intention de démissionner. Condamné pour avoir touché un pot-de-vin dans le cadre de l'affaire Lockheed en 1972, il faisait l'objet, depuis sa désignation par Ryutaro Hashimoto, d'une campagne hostile – soutenue par l'opinion publique – de la part de l'opposition, des alliés du P.L.D. au sein de la coalition gouvernementale et jusque dans les rangs de la formation du Premier ministre

Le 22, Ryutaro Hashimoto présente ses « excuses sincères » à la nation pour l'« erreur » qu'il avoue avoir commise.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-22 septembre 1997 - Japon. Reconduction de Ryutaro Hashimoto au poste de Premier ministre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-22-septembre-1997-reconduction-de-ryutaro-hashimoto-au-poste-de-premier-ministre/