11-19 février 2020Maroc. Dénonciation d'une « campagne de répression » de l'opposition.

 

Le 11, l’ONG de défense des droits humains Amnesty International publie un communiqué dénonçant « une campagne de répression » des opposants poursuivis « pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression ». Elle dénombre la condamnation « à des peines sévères », depuis novembre 2019, d’au moins dix personnes accusées d’avoir critiqué sur les réseaux sociaux le roi Mohammed VI, les institutions ou des fonctionnaires.

Le 19, le tribunal de Settat condamne le blogueur Rachid Tahiri à deux ans et demi de prison pour « offense à des institutions de l’État » et « au drapeau et symbole du royaume ». Celui-ci dénonçait notamment, dans ses articles, la pauvreté et la corruption qui règnent dans le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-19 février 2020 - Maroc. Dénonciation d'une « campagne de répression » de l'opposition. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-19-fevrier-2020-denonciation-d-une-campagne-de-repression-de-l-opposition/