11-13 janvier 1990U.R.S.S. Mikhaïl Gorbatchev en Lituanie

 

Le 11, Mikhaïl Gorbatchev se rend à Vilnius, capitale de la république balte de Lituanie, pour une visite de trois jours. Il s'agit pour le numéro un soviétique d'essayer de convaincre le Parti communiste local de ne pas mettre en application sa déclaration d'indépendance du 20 décembre 1989. Cette proclamation, condamnée par le comité central du P.C.U.S., a rencontré des échos favorables dans les deux autres républiques baltes, l'Estonie et la Lettonie, où les revendications nationalistes sont également très vives. À l'arrivée de Mikhaïl Gorbatchev, trois cent mille personnes sont rassemblées pour réclamer l'indépendance de la Lituanie. Prenant un bain de foule, le président soviétique déclare qu'il a « choisi la voie des discussions » et que son « propre destin est lié à ce choix ». Promettant l'accroissement des pouvoirs locaux, il annonce la mise à l'étude d'une loi sur les modalités de sécession des républiques soviétiques.

Le 13, après avoir rencontré toutes les tendances du P.C. local, Mikhaïl Gorbatchev regagne Moscou sans avoir pu vraiment convaincre ses interlocuteurs, les nationalistes en particulier, qui dénoncent le projet de débat sur la sécession des républiques comme un piège.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-13 janvier 1990 - U.R.S.S. Mikhaïl Gorbatchev en Lituanie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-13-janvier-1990-mikhail-gorbatchev-en-lituanie/