10 mai 2012Algérie. Victoire du F.L.N. aux élections législatives

 

Le Front de libération nationale (F.L.N.) du président Abdelaziz Bouteflika renforce sa domination sur le Parlement, avec 17,4 p. 100 des suffrages et 208 sièges sur 462. Son allié, le Rassemblement national démocratique dirigé par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, obtient 6,9 p. 100 des voix et 68 élus. Les deux partis détiennent la majorité absolue au Parlement. L'Alliance verte, coalition de trois partis islamiques menée par Bouguerra Soltani, arrive en troisième position, avec 6,2 p. 100 des suffrages et 49 députés. Elle dénonce des fraudes. Le Front des forces socialistes d'Hocine Aït Ahmed fait son retour au Parlement après quinze années de boycottage, obtenant 2,5 p. 100 des suffrages et 27 sièges. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie de Mohcine Belabbas, qui boycottait le scrutin, n'est plus représenté. Le taux de participation est de 43,1 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 mai 2012 - Algérie. Victoire du F.L.N. aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-mai-2012-victoire-du-f-l-n-aux-elections-legislatives/