10-26 février 1982Tchad. Rejet du plan de paix de l'O.U.A. par Goukouni Oueddeï

 

Les 10 et 11, le comité ad hoc de l'Organisation de l'unité africaine sur le Tchad se réunit à Nairobi pour définir un plan de paix (les Forces armées du Nord – F.A.N. – dirigées par Hissene Habré contrôleraient les deux tiers du territoire tchadien, surtout à l'est et au nord). Le plan de paix prévoit pour le 28 février un cessez-le-feu, puis des négociations entre les F.A.N. et le G.U.N.T. (gouvernement d'union nationale transitoire), enfin des élections législatives et présidentielle entre le 1er mai et le 30 juin, période au cours de laquelle aurait lieu le retrait de la force interafricaine.

Le 11, Goukouni Oueddei rejette ce plan et refuse d'envisager des négociations avec Hissene Habré. Le 12, il s'en prend à l'O.U.A. : « Le Tchad n'est pas un protectorat ; le Tchad n'est pas sous la tutelle de l'O.U.A. »

Le 26, les F.A.N. se disent prêtes à respecter unilatéralement le cessez-le-feu prévu pour le 28 et à suivre le plan de l'O.U.A.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-26 février 1982 - Tchad. Rejet du plan de paix de l'O.U.A. par Goukouni Oueddeï », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-26-fevrier-1982-rejet-du-plan-de-paix-de-l-o-u-a-par-goukouni-oueddei/