10-25 septembre 2019Israël. Élections législatives.

 

Le 10, le Premier ministre Benyamin Nétanyahou promet, en cas de victoire aux élections législatives, d’annexer unilatéralement la vallée du Jourdain et la côte de la mer Morte, en Cisjordanie, dans le cadre de « l’opportunité historique » que représente le plan de paix américain au Proche-Orient – celui-ci doit être dévoilé après le scrutin. L’Américain Jason Greenblatt, principal artisan de ce plan de paix et conseiller spécial de Donald Trump, a présenté sa démission le 5.

Le 17, la formation Bleu Blanc (centre) de l’ancien chef d’état-major Benny Gantz arrive en tête aux élections législatives provoquées par l’incapacité de former un gouvernement à l’issue du précédent scrutin d’avril. Il remporte 26 p. 100 des suffrages et 33 sièges sur 120, devançant de peu le Likoud (droite) de Benyamin Nétanyahou : 25,1 p. 100 des voix et 32 élus. La Liste unifiée (gauche), représentant les partis arabes, obtient 10,6 p. 100 des suffrages et 13 députés, le Shas (ultrareligieux) 7,4 p. 100 des voix et 9 sièges, Israel Beitenou (droite) 7 p. 100 des suffrages et 8 élus, Judaïsme unifié de la Torah (ultrareligieux) 6,1 p. 100 des voix et 7 députés, Yamina (extrême droite) 5,9 p. 100 des suffrages et 7 sièges, le parti travailliste Gesher (centre gauche) 4,8 p. 100 des voix et 6 élus et l’Union démocratique (gauche) 4,3 p. 100 des suffrages et 5 députés. Le recul de la formation Bleu Blanc et du Likoud profite principalement à la Liste unifiée et à Israel Beitenou. Le taux de participation est de 69,8 p. 100. Aucune majorité claire ne se dégage de ce scrutin.

Le 19, Benyamin Nétanyahou appelle Benny Gantz à former un gouvernement d’union.

Le 22, les partis arabes recommandent Benny Gantz au poste de Premier ministre. Le parti nationaliste Balad, qui dispose de trois députés, se désolidarise de cette position, réduisant le nombre des soutiens de Benny Gantz à cinquante-trois élus contre cinquante-cinq pour Benyamin Nétanyahou.

Le 25, le président Reuven Rivlin charge Benyamin Nétanyahou de former un gouvernement, faute d’être parvenu à convaincre les deux principaux adversaires de former un gouvernement d’union. Benny Gantz continue à refuser de gouverner avec le Premier ministre sortant qui est menacé d’inculpation pour corruption.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-25 septembre 2019 - Israël. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-25-septembre-2019-elections-legislatives/