10-25 juillet 2007Libye – France. Libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien emprisonnés

 

Le 10, la fondation Kadhafi présidée par Seif al-Islam Kadhafi, le fils du chef de l'État libyen, annonce la conclusion d'un accord dans l'affaire des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien condamnés à mort en décembre 2006 pour avoir, selon leurs juges libyens, inoculé le virus du sida à des centaines d'enfants, à la fin des années 1990. L'accord, qui est financier, est établi entre les familles des victimes et un fonds d'indemnisation relevant de l'Union européenne.

Le 11, la Cour suprême confirme les condamnations à mort des infirmières et du médecin.

Le 12, Cécilia Sarkozy, épouse et « émissaire » du président français, rend une visite non officielle aux détenus ainsi qu'aux familles des enfants contaminés.

Le 17, le Conseil supérieur des instances judiciaires commue les condamnations à mort des infirmières et du médecin en peines de prison à vie. Cette décision intervient parallèlement au versement des indemnités prévues – 1 million de dollars pour chacune des quelque quatre cent soixante familles.

Le 22, Cécilia Sarkozy et le secrétaire général de l'Élysée Claude Guéant se rendent de nouveau à Tripoli en compagnie de Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Affaires extérieures.

Le 24, les cinq infirmières et le médecin, incarcérés depuis février 1999, s'envolent pour Sofia dans l'avion de la présidence française et bénéficient aussitôt d'une grâce présidentielle bulgare. L'accord relatif à leur libération prévoit, outre l'indemnisation des victimes et une aide médicale européenne au secteur sanitaire libyen, la « normalisation » des relations entre Tripoli et l'Union européenne. Nicolas Sarkozy déclare que « ni l'Europe ni la France » n'ont versé « la moindre contribution financière à la Libye ». Il salue la « médiation » du Qatar, affirme que son épouse ne fera « aucune déclaration » et plaide en faveur du « pragmatisme » dans les relations internationales.

Le 25, le président Sarkozy se rend en visite officielle à Tripoli, où il signe avec son homologue, le président Kadhafi, plusieurs protocoles d'accord, notamment en matière d'armement et de nucléaire civil.

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-25 juillet 2007 - Libye – France. Libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien emprisonnés », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-25-juillet-2007-libye-france-liberation-des-infirmieres-bulgares-et-du-medecin-palestinien-emprisonnes/