10-19 décembre 2018O.N.U. Adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

 

Le 10, les représentants de cent cinquante-neuf États assistent, à Marrakech, à la proclamation du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, adopté en juillet à New York par l’ensemble des cent quatre-vingt-treize membres de l’ONU, à l’exception des États-Unis qui s’étaient retirés des discussions en décembre 2017. Dénué de caractère contraignant, ce pacte fixe des objectifs en vue d’« améliorer la coopération en matière de migrations internationales ». De nombreux gouvernements de droite ou d’extrême droite, souverainistes ou nationalistes se sont désolidarisés de cette initiative diplomatique. L’Australie, l’Autriche, le Chili, la Hongrie, la Lettonie, la Pologne, la République dominicaine, la République tchèque et la Slovaquie se sont retirés du processus après juillet. D’autres comme la Bulgarie, l’Estonie, Israël, l’Italie, la Slovénie et la Suisse ont suspendu leur décision concernant le pacte. La décision du Premier ministre belge Charles Michel de se rendre à Marrakech provoque l’éclatement de la coalition au pouvoir à Bruxelles.

Le 19, l’Assemblée générale de l’ONU adopte formellement le pacte par 152 voix contre 5 – États-Unis, Hongrie, Israël, Pologne et République tchèque – et 12 abstentions.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  10-19 décembre 2018 - O.N.U. Adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-19-decembre-2018-o-n-u-adoption-du-pacte-mondial-pour-des-migrations-sures-ordonnees-et-regulieres/