10-15 février 1988Proche-Orient. Attentat contre des membres du Fath et sabotage d'un bateau affrété par l'O.L.P.

 

Le 10, le départ du Pirée pour Haïfa d'un « bateau du retour », affrété par l'O.L.P. en vue de rapatrier symboliquement en Israël 131 Palestiniens expulsés, ne peut avoir lieu comme prévu en raison, selon l'O.L.P., de « pressions israéliennes et américaines » sur l'équipage.

Le 14, trois cadres militaires du Fath ayant négocié l'achat d'un bateau sont victimes d'un attentat à la voiture piégée à Limassol (Chypre).

Le 15, le ferry Sol Phryne acheté par l'O.L.P. est saboté dans le port de Limassol. L'O.L.P. accuse Israël qui n'avait pas caché sa volonté d'empêcher l'opération. Après cet attentat, les organisateurs de l'opération bateau du retour sont contraints d'annoncer son report sine die.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  10-15 février 1988 - Proche-Orient. Attentat contre des membres du Fath et sabotage d'un bateau affrété par l'O.L.P. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-15-fevrier-1988-attentat-contre-des-membres-du-fath-et-sabotage-d-un-bateau-affrete-par-l-o-l-p/