10-12 septembre 1995Népal. Renversement du gouvernement communiste

 

Le 10, Man Mohan Adhikari, chef du Parti communiste marxiste-léniniste unifié et Premier ministre depuis les élections de novembre 1994, qui ne disposait que d'une majorité relative à la Chambre des représentants, est renversé par une motion de censure votée par les partis d'opposition. Redoutant cette éventualité, le Premier ministre avait présenté, en juin, sa démission au roi Birendra, qui l'avait acceptée. Des élections avaient été annoncées pour novembre. Mais, en août, la Cour suprême avait jugé que la dissolution de la Chambre serait inconstitutionnelle. Le régime communiste n'aura eu ni le temps ni les moyens d'appliquer son programme, très modéré.

Le 11, le roi Birendra nomme Premier ministre le chef du Parti du Congrès népalais (social-démocrate), Sher Bahadur Deuba.

Le 12, celui-ci forme un gouvernement de coalition alliant son parti avec le Rastriya Prajatantra (monarchiste) et le Nepal Sadvhavana (pro-indien). Le Parti du Congrès avait déjà dirigé le pays entre les premières élections de mai 1991, qui avaient suivi la démocratisation du régime, et celles de 1994.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-12 septembre 1995 - Népal. Renversement du gouvernement communiste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-12-septembre-1995-renversement-du-gouvernement-communiste/