ZEALANDIA ou ZÉLANDIA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution géologique

Comme l’Inde, l’Australie, l’Antarctique, l’Afrique et l’Amérique du Sud, Zealandia faisait partie du Gondwana, un supercontinent qui s’est morcelé au cours du Jurassique et du Crétacé, entre 160 et 80 millions d’années. Si, de son côté, l’Inde est allée rejoindre le continent asiatique auquel elle s’est agrégée en formant la chaîne himalayenne, Zealandia et les autres fragments du Gondwana se sont séparés pour former chacun un continent distinct. Entre 300 et 100 millions d’années, le futur continent Zealandia se situait en bordure du Gondwana, au-dessus d’une zone de subduction. De ce fait, sa géologie est dominée par une activité volcanique quasi permanente comparable à celle de la « ceinture de feu » péripacifique actuelle. Pendant et après sa séparation (rifting) d’avec l’Australie, Zealandia a été soumis à un régime extensif qui a conduit à une diminution de l’épaisseur de sa croûte. En passant de 35 à 25 kilomètres, cette croûte ne s’est plus trouvée suffisamment épaisse pour émerger de l’océan, ce qui explique que Zealandia se trouve aujourd’hui submergé sous les eaux du Pacifique.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences, Institut des sciences exactes et appliquées, université de la Nouvelle-Calédonie, Nouméa

Classification

Pour citer l’article

Camille CLERC, « ZEALANDIA ou ZÉLANDIA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zealandia-zelandia/