ZAJU [TSA-KIU], théâtre chinois

GUAN HANQING [KOUAN HAN-K'ING] (1210 env.-env. 1300)

  • Écrit par 
  • LI TCHE-HOUA
  •  • 1 558 mots

Dans le chapitre « Un dramaturge »  : […] N'ayant voulu occuper aucun poste officiel, il se consacra à une intense activité littéraire. On connaît de lui de nombreuses chansons, parfois groupées en suites, mais surtout il fut l'auteur de soixante-six pièces de théâtre, dont dix-huit seulement nous sont parvenues. De plus, il dirigeait des troupes dramatiques et montait parfois lui-même en scène. Sa renommée était si grande que son nom per […] […] Lire la suite

HONG SHENG [HONG CHENG] (1650 env.-1704)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 316 mots

L'œuvre de cet auteur est représentative des courants intellectuels issus des Ming qui se maintiennent pour un temps sous la domination mandchoue. Outre des poèmes et des titres de pièces, on conserve de Hong Sheng un zaju , Quatre Beautés ( Si chanjuan ) et un chuanqi , Le Palais de la Longue Vie ( Changsheng dian , 1688). L'intérêt du zaju tient à sa qualité poétique et à sa forme particulière […] […] Lire la suite

MA ZHIYUAN [MA TCHE-YUAN] (1226?-? 1285)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 332 mots

Dramaturge et poète, Ma Zhiyuan occupe une fonction subalterne après la conquête du sud de la Chine par les Mongols et connaît une fin d'existence paisible loin de la ville. Un zaju composé avec trois autres dramaturges ou acteurs, Le Rêve du millet jaune ( Huangliangmeng ), et deux autres de ses pièces ont pour thème la conversion d'un être par un immortel taoïste qui lui fait prendre conscienc […] […] Lire la suite