ZADJAL

IBN GUZMAN (1095 env.-1160)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 258 mots

Ils développèrent aussi une nouvelle branche de poésie à laquelle ils donnèrent le nom de zadjal et dont la versification conserve jusqu'à ce jour la forme qu'ils avaient adoptée. Dans ce genre de poésie, ils ont produit des pièces admirables, et l'expression des idées y est aussi parfaite que leur langage corrompu le permet. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-guzman/#i_14444