YUTYRANNUS HUALI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Yutyrannus huali est un grand dinosaure à plumes qui a été mis au jour dans des sédiments du Crétacé inférieur (environ 130 millions d'années) du nord-est de la Chine. Il a été décrit en 2012 par une équipe de chercheurs chinois (X. Xu et al., « A gigantic feathered dinosaur from the Lower Cretaceous of China », in Nature, vol. 484, pp. 92-95, 2012). Jusqu'à cette découverte, les dinosaures à plumes connus étaient de petite taille, parfois pas plus gros qu'un pigeon. Le plus grand de ces dinosaures emplumés était jusqu'ici Beipiaosaurus, qui atteignait deux mètres de longueur. Yutyrannus huali fait donc exception à cette règle, puisqu'il était long d'environ neuf mètres à l'état adulte et pouvait probablement peser près d'une tonne et demi (soit environ quarante fois le poids de Beipiaosaurus).

Yutyrannus, dinosaure à plumes

Yutyrannus, dinosaure à plumes

Photographie

Reconstitution de plusieurs Yutyrannus, grands dinosaures à plumes découverts en Chine dans des sédiments datés de 130 millions d'années. 

Crédits : Brian Choo

Afficher

Cette nouvelle espèce de dinosaures est connue par trois spécimens à peu près complets correspondant à des stades de croissance différents. Les caractéristiques des os permettent d'y voir des tyrannosauroïdes primitifs, cousins moins évolués des célèbres tyrannosaures du Crétacé supérieur. Le caractère le plus inattendu de Yutyrannus huali est sans doute la présence de filaments pouvant atteindre plus de quinze centimètres de longueur, visibles sur plusieurs parties du corps, notamment implantés de manière dense le long de la colonne vertébrale, du bassin et des pattes. La présence de ces structures suggère que l'animal était, au moins en partie, couvert d'un plumage constitué de protoplumes assez simples. C'est la première fois qu'un tel revêtement cutané est signalé chez un dinosaure d'une aussi grande taille. Il ne faut cependant pas en conclure que tous les tyrannosaures étaient ainsi emplumés. Les données disponibles au sujet de Tyrannosaurus rex, du Crétacé supérieur d'Amérique du Nord, par exemple, n'indiquent pas la présence de plumes.

On peut s'interroger sur la fonction de ce plumage chez Yutyrannus huali, sachant que les très grands animaux vivant sous des climats chauds tendent à perdre leur revêtement cutané. En effet, ils n'ont pas besoin d'une couche isolante pour conserver la température de leur corps, leur grande masse les mettant à l'abri d'un refroidissement rapide. Les éléphants, qui ont la peau pratiquement nue, en sont un exemple actuel et il leur faut plutôt tenter de se refroidir que de se réchauffer. À ce sujet, les auteurs de l'étude font remarquer que le climat du nord-est de la Chine au Crétacé inférieur était remarquablement froid, d'après les données provenant des études de géochimie isotopique. La température moyenne annuelle de l'air était d'environ 10 

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « YUTYRANNUS HUALI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yutyrannus-huali/