YOHJI YAMAMOTO (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du 13 avril au 28 août 2005, le musée de la Mode et du Textile (Arts décoratifs) à Paris présentait une exposition « carte blanche » consacrée au créateur de mode japonais Yohji Yamamoto (né en 1943). Cette manifestation s'inscrivait dans une politique d'ouverture du musée à la création contemporaine, en alternance avec la présentation par roulement des collections de l'institution.

L'exposition offrait d'abord une sorte d'arrêt sur image, décrivant le processus de création du couturier. Des rouleaux de tissu accueillent le visiteur, qui pénètre ensuite au cœur de l'atelier méticuleusement reconstitué. Des croquis jonchent le sol, mais aussi des toiles comme autant d'études, des vêtements inachevés et encore, suspendues aux murs, des références éclectiques, comme issues d'une bibliothèque idéale. L'ancien et le nouveau s'y confondent, à l'exemple de ces pourpoints du xviiie siècle en toile teintée à l'indigo, provenant du Musée national des arts et traditions populaires, qui auraient pu défiler hier…

Suivant la logique professionnelle, le premier étage s'achevait par la présentation des collections à la presse et aux acheteurs. Des cartons d'invitation éparpillés sur des chaises voisinent avec une quarantaine de moniteurs affichant simultanément tous les défilés de Yamamoto depuis sa première présentation à Paris, dans la Cour carrée du Louvre, en 1981. Brouillant la perception du temps, les vidéos diffusent en silence l'œuvre du couturier. Le dispositif kaléidoscopique incite à la comparaison. Inlassablement, les mannequins se succèdent, arpentant les mêmes podiums. Chaque modèle est unique. Il ne laisse rien augurer du suivant. Pourtant, il se dégage un sentiment d'unité, d'homogénéité, de persévérance, caractéristiques d'un style abouti. Les silhouettes semblent imperméables aux tendances de la mode : aucune allusion au baroque des années 1980, rien de commun non plus avec le minimalisme affecté de la décennie suivante. Il n'y a là aucun ancra [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Catherine ORMEN, « YOHJI YAMAMOTO (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yohji-yamamoto/