XYLOGRAPHIE

BEWICK THOMAS (1753-1828)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 662 mots

Graveur à Newcastle, Bewick est l'un des « pères » du livre illustré romantique. Il a mis en valeur et fait reconnaître la validité de la technique du bois de bout : la plaque faite d'aubier de buis est coupée perpendiculairement au sens des fibres, et non parallèlement, comme dans le bois de fil. L'utilisation d'un bois dur et la coupe de la plaque autorisent l'emploi de l'outil de la gravure nob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-bewick/#i_17540

BOIS DE BOUT, gravure

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 883 mots

Après avoir connu de grandes heures dans les débuts du livre illustré, la gravure sur bois n'a survécu aux xvii e et xviii e  siècles qu'à titre ornemental dans le texte. Elle était réservée aux fleurons, bandeaux et culs-de-lampe, tandis que la gravure sur métal, plus noble, dominait pour les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois-de-bout-gravure/#i_17540

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Révolution de l'économie et transformation de la société »  : […] L'époque des Song se signale d'autre part par toute une série de nouveautés qui apparentent la Chine des xi e - xiii e siècles à l'Europe des xv e - xvii e  siècles. La grande jonque de haute me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_17540

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le livre »  : […] Jusqu'à l'invention du papier sous les Han postérieurs (23-220), le livre chinois consista en fiches de bambou ou de bois, attachées en liasses et sur lesquelles on écrivait tout d'abord au moyen de styles trempés dans du vernis ou de la laque, puis plus tard au moyen du pinceau souple, formé de poils introduits dans un tube de bambou et trempé dans l'encre au noir de fumée. Le papier, qui passe p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_17540

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 560 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gravure, mode de reproduction ou mode d'expression »  : […] La gravure n'est pas née de volontés esthétiques mais de la nécessité pratique de multiplier les images, dans ce même mouvement qui assurait la diffusion des textes par l'imprimerie. Sur ces origines très obscures on ne peut faire que des hypothèses. À la fin du xiv e  siècle, les gravures sur bois, ou xylographies, faisaient l'objet d'un commerc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravure/#i_17540

HARUNOBU SUZUKI (1725 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 186 mots
  •  • 1 média

Suzuki Harunobu fut l'un des premiers dessinateurs japonais à comprendre quelles ressources nouvelles offrait la xylographie polychrome, également appelée « image de brocart » ou nishiki-e , qui constitue une véritable révolution technique dans la gravure sur bois . Il semble que ce nouveau procédé permit à son talent de s'épanouir pleinement. Avec Harunobu disparaît la gauch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harunobu-suzuki-1725-env-1770/#i_17540

HIROSHIGE ANDŌ (1797-1858)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 334 mots
  •  • 3 médias

Maître incontesté de l' estampe de paysage, Andō Hiroshige remporta un égal succès au Japon et en Occident. Jamais sans doute maître de l'école Ukiyo-e , née de la peinture de genre, ne comprit et ne traduisit mieux l'âme même de la nature. Ne s'appuyant sur aucune conception philosophique ou mystique, son art est le résultat de l'observation humble de la nature, qu'il n'a ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiroshige/#i_17540

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La montée en puissance des images  »  : […] Selon le besoin, le budget, la diffusion, les techniques varient. Il existe ainsi de nombreuses méthodes de reproduction des images. À partir des années 1830, la gravure sur bois de bout est utilisée massivement par la presse périodique et les livres illustrés. Un bois de bout est un motif en relief travaillé au burin. Les images sont imprimées à côté du texte sans avoir besoin d’un second passag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_17540

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Xylographie »  : […] En Extrême-Orient, la xylographie a été la technique d'impression par excellence tout à la fois pour l'écrit et pour l'image. Aussi au Japon, où elle demeura souveraine jusqu'en 1868, son histoire recouvre-t-elle celle de l'imprimerie, de l'illustration et de l'estampe. Bien sûr, au cours de leur évolution, il arriva à ces différentes disciplines de chercher fortune séparément. On peut citer par e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_17540

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un nouvel objet »  : […] Il n'y a pas lieu de s'étonner que ces stéréotypes de copistes se soient imposés aux novateurs que furent les fondateurs de la typographie et que les premiers livres imprimés se calquent sur le modèle manuscrit. En multipliant les livres, l'imprimerie a fait naître des pratiques de distribution commerciale qui ont influencé la structure du livre. Le marché du lieu de production étant limité et rap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_17540

MASEREEL FRANZ (1889-1972)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 535 mots

Flamand de naissance et de tempérament (né à Blankenberghe, il fait ses études à l'Académie de Gand) mais Européen par vocation (ce qui explique ses séjours en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Russie, son attachement à la France — il travaille surtout à Paris avant de se fixer à Nice, où il est mort), collaborateur et ami de Romain Rolland, de Verhaeren, de Stefan Zweig, de Barbusse, illust […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-masereel/#i_17540

MORONOBU HISHIKAWA (mort en 1694)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 1 272 mots

Dans le chapitre « Le génie de l'illustrateur »  : […] S'il fut remarquable comme peintre, Moronobu conquit une célébrité inaltérable par son œuvre gravé. De 1670 à 1685, il paraît y avoir consacré le plus clair de son temps. Il fut d'ailleurs l'un des illustrateurs les plus féconds de toute l'histoire de l' ukiyo-e  : on ne dénombre pas moins de cent cinquante ouvrages auxquels il collabora en dix ans. Il y aborda les sujets les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moronobu/#i_17540

MUNCH EDVARD (1863-1944)

  • Écrit par 
  • Hans BISANZ, 
  • Frank CLAUSTRAT
  •  • 1 793 mots

Dans le chapitre « L'œuvre gravé »  : […] De nombreuses compositions, telles Les Fillettes sur le pont , ont eu des répliques en gravure ; les techniques de l'art graphique amplifiant les thèmes de La Frise . Les recherches occupent une place importante dans l'activité de Munch, et, après le troisième séjour à Paris (1896-1897), l'artiste se rapproche du symbolisme ; ses illustrations des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edvard-munch/#i_17540

PROPHYLACTIQUES IMAGES

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 322 mots

Dans les civilisations qui considèrent qu'une image est le support ou le substitut matériel d'une idée, la possession d'une représentation figurée prend le sens magique, conféré aux amulettes, de garantie et de protection (la représentation d'un œil prophylactique au fond d'une coupe ou sur l'étrave d'un navire, dans la céramique grecque, l'illustre abondamment). Il est intéressant de noter que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/images-prophylactiques/#i_17540

SŪTRA DU DIAMANT

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DRÈGE
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un trésor en papier »  : […] Quelques années plus tôt, un certain Wang Yuanlu, qui gardait les grottes en n’hésitant pas à repeindre les statues à sa manière, avait par chance découvert une niche fermée où étaient entreposé depuis le début du x e  siècle un amoncellement de manuscrits sur papier et de peintures sur soie et sur chanvre. En 1907, Stein est le premier à deviner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sutra-du-diamant/#i_17540

VALLOTTON FÉLIX (1865-1925)

  • Écrit par 
  • Marina DUCREY
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’originalité des gravures sur bois »  : […] Établi à Paris à l’âge de seize ans, Félix Vallotton se forme à l’académie Julian, dans les ateliers de Gustave Boulanger et de Jules Lefebvre. Il débute sa carrière comme portraitiste imprégné de la leçon de Holbein le Jeune. Il présente invariablement des portraits dans les expositions auxquelles il participe, en Suisse tout comme au Salon des Champs-Élysées, où il est admis pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vallotton/#i_17540


Affichage 

Arrivée au Japon du commodore Perry

photographie

L'arrivée au Japon du commodore américain Perry à bord d'un bateau à vapeur, en 1853 Estampe en couleurs British Museum, Londres 

Crédits : Collection Dagli Orti/ British Museum Londres/ Aurimages

Afficher

Bateau au clair de lune, Harunobu

photographie

L'artiste japonais Harunobu (1725-1770) inaugura, grâce à la technique de la xylographie polychrome, encore appelée image de brocart ou nishiki-e, une nouvelle forme de gravure sur bois Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Courtisanes du quartier réservé de Torii Kiyonaga

photographie

Courtisanes du quartier réservé, partie droite d'un diptyque Estampe en couleurs du Japonais Torii Kiyonaga (1752-1815) Musée Pouchkine, Moscou, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Dans les ténèbres (C'est la Guerre ! IV), F. Vallotton

photographie

Félix Vallotton, Dans les ténèbres (C'est la Guerre ! IV), 1916 Xylographie, 17,7 cm × 22,5 cm Bibliothèque nationale de France, Paris 

Crédits : Dist. RMN-Grand Palais/ Bibliothèque nationale de France

Afficher

Estampe, Koryusai

photographie

Scène érotique, œuvre du Japonais Koryusai Estampe en couleurs du XVIIIe siècle Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Grande Vague, K. Hokusai

photographie

La Grande Vague, une estampe de la série Trente-Six Vues du mont Fuji (Fugaku sanjurokkei), publiée vers1831Estampe en couleurs de Katsushika Hokusai (1760-1849) Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

Afficher

Le Bain, Kitagawa Utamaro

photographie

Kitagawa Utamaro, «Le Bain» Xylographie polychrome sur papier, appelée nishiki-e Collection particulière 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Fuji vu de Nakahara

photographie

Le Fuji vu de Nakahara, une estampe de la série Trente-Six Vues du mont Fuji (Fugaku sanjurokkei), publiée en 1831 Estampe en couleurs du Japonais Katsushika Hokusai (1760-1849) Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Mont Fuji, Ando Hiroshige

photographie

Ando Hiroshige (1797-1858), Le Mont Fuji, estampe de la série Trente-Six Vues du mont Fuji (Fuji sanjurokkei), publiée en 1858, en écho à la série d'estampes, publiée sur le même thème, vers 1831, par Hokusai Estampe en couleurs Fitzwilliam Museum, université de Cambridge,... 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Peintre et son modèle, Kitagawa Utamaro

photographie

Kitagawa Utamaro, «Le Peintre et son modèle» Xylographie polychrome sur papier, appelée nishiki-e Musée Guimet, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Ohisa Takashima, Kitagawa Utamaro

photographie

Kitagawa Utamaro, «Portrait de Ohisa Takashima, hôtesse de maison de thé», vers 1793 Xylographie polychrome sur papier, appelée nishiki-e, 37,8 cm × 24,5 cm Bibliothèque nationale de France, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint Jérôme dans son cabinet de travail

photographie

Albrecht Dürer,Saint Jérôme dans son cabinet de travail, frontispice d'une collection de lettres de saint Jérôme Collection particulière 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Scène de kabuki

photographie

Une scène d'un drame kabuki, une des trois formes classiques du théâtre japonais, illustrée par Yoshikazu Estampe en couleurs, vers 1870 School of Oriental and African Studies Library, université de Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Vues célèbres d'Edo

photographie

Ando Hiroshige, estampe de la série des Vues célèbres d'Edo Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Arrivée au Japon du commodore Perry
Crédits : Collection Dagli Orti/ British Museum Londres/ Aurimages

photographie

Bateau au clair de lune, Harunobu
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Courtisanes du quartier réservé de Torii Kiyonaga
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dans les ténèbres (C'est la Guerre ! IV), F. Vallotton
Crédits : Dist. RMN-Grand Palais/ Bibliothèque nationale de France

photographie

Estampe, Koryusai
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Grande Vague, K. Hokusai
Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

photographie

Le Bain, Kitagawa Utamaro
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Fuji vu de Nakahara
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Mont Fuji, Ando Hiroshige
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Peintre et son modèle, Kitagawa Utamaro
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Ohisa Takashima, Kitagawa Utamaro
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Saint Jérôme dans son cabinet de travail
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène de kabuki
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vues célèbres d'Edo
Crédits : Bridgeman Images

photographie