XYLELLA FASTIDIOSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des émergences récentes dans le reste du monde

Mis à part à Taïwan, où la maladie causée par une souche singulière de Xylella fastidiosa a été observée sur le poirier asiatique et le poirier japonais, la présence de la bactérie n’était pas avérée en dehors des Amériques jusqu’en 2013. En octobre 2013, les autorités italiennes ont signalé un foyer de maladie provoquant la mort d’oliviers, lié à la présence de Xylella fastidiosa sur plus de 3 000 hectares dans la province des Pouilles au sud de la péninsule. Cette bactérie a également provoqué des symptômes sur le laurier-rose, l’amandier, le cerisier et sur des plantes ornementales endémiques à cette région. Ce foyer est en pleine extension : en 2015, quelque 20 000 hectares d’oliviers sont touchés et la zone contaminée s’étend de façon exponentielle.

Dépérissement rapide des oliviers

Dépérissement rapide des oliviers

Photographie

Paysage de désolation dans la région des Pouilles (ici près de Gallipoli en 2015), en Italie, où la plupart des oliviers sont atteints d’un dessèchement rapide provoqué par la bactérie Xylella fastidiosa. Cette maladie met en péril l’économie de cette région fondée sur la culture de... 

Crédits : Mel

Afficher

L’émergence de cette maladie en Europe a des conséquences économiques et sociales majeures dans cette partie de l’Italie où la culture de l’olivier constitue la principale ressource agricole et représente la composante majeure du paysage. Elle constitue une menace pour les cultures de première importance dans les pays du pourtour méditerranéen. La souche de Xylella fastidiosa responsable du foyer émergent en Italie a été isolée et caractérisée. Elle n’appartient pas à une sous-espèce déjà identifiée bien qu’elle soit génétiquement proche des souches de la sous-espèce pauca observée au Brésil.

L’origine du foyer observé en Italie est encore une énigme. La croissance des échanges commerciaux de végétaux au niveau mondial s’intensifie et entraîne une augmentation des risques de dispersion des agents pathogènes. En 2015, des interceptions, en France et aux Pays-Bas, de plants de caféiers contaminés par Xylella fastidiosa en provenance du Mexique, d’Équateur et du Costa Rica en sont l’illustration. En juillet de cette même année, Xylella fastidiosa est détectée en Corse sur des plantes ornementales (Polygala myrtifolia), mais cette souche est différente de celle responsable de l’épidémie sévissant dans le sud de l’Italie. Elle a été identifiée à la sous-espèce multiplex. L’ [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : directeur de la santé végétale à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles MANCEAU, « XYLELLA FASTIDIOSA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylella-fastidiosa/