XYLELLA FASTIDIOSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mise en évidence de Xylella fastidiosa

Les premières manifestations de l’existence de Xylella fastidiosa remontent à 1880, quand Newton B. Pierce caractérisa la maladie de la vigne sévissant en Californie (California vine disease) et documenta l’épidémie qui décima le vignoble du bassin de Los Angeles. Il spécula que la cause en était un microbe, mais il ne put ni l’isoler ni l’identifier. Il fit toutefois une description précise de cette maladie en 1892 en la distinguant d’autres pathologies telles que l’esca de la vigne, qui provoque des symptômes similaires. Ces travaux permirent également d’asseoir les recherches sur ce phénomène, que William B. Hewitt nomma en 1941 « maladie de Pierce ». Entre 1930 et 1978, sa cause fut attribuée à un virus. Ce n’est qu’en 1978 que Michael J. Davis et ses collaborateurs réussirent à cultiver la bactérie sur milieu artificiel et à prouver sa responsabilité dans cette maladie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : directeur de la santé végétale à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

Classification

Pour citer l’article

Charles MANCEAU, « XYLELLA FASTIDIOSA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylella-fastidiosa/