WU ZHEN [WOU TCHEN] (1280-1354)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le peintre de paysage

La peinture des Cinq Dynasties (907-960) et des Song du Nord (960-1127) eut, à travers les styles Dong-Ju et Li-Guo, une influence essentielle sur le renouvellement et la synthèse artistique de la période Yuan. Loin de pratiquer exclusivement l'un ou l'autre style comme on l'a cru souvent, les artistes Yuan eurent recours aux motifs hérités de différents styles anciens pour élaborer leur vocabulaire personnel. Ainsi, Les Deux Pins (Gugong, Taipei), la plus ancienne peinture datée de Wu Zhen (1328), marie le motif des grands arbres noueux, typique de l'école Li-Guo, avec un traitement de l'espace, des surfaces et des végétations lointaines apparenté au style Dong-Ju. C'est surtout la seconde école qui influencera les conceptions spatiales et la touche de Wu Zhen, lui-même copiste de Juran (Aurore printanière sur le fleuve pur et Montagnes d'automne, Gugong, Taipei). De ce style du paysage méridional Wu Zhen retient le traitement des surfaces en souples « rides en fibre de chanvre », les rocs arrondis massés dans les anfractuosités de la montagne, les rangées d'arbres exécutés de deux traits d'encre enserrant une fine ligne laissée neutre et dont le feuillage de points sombres se répartit de chaque côté de ce tronc clair. Mais chez Wu Zhen les effets sont grossis, les contrastes accentués, conférant aux éléments empruntés à l'art des xe et xie siècles une intensité expressive nouvelle. Montagne entre les montagnes (1336), rouleau horizontal conservé à Taipei, en constitue un exemple remarquable. Dans d'autres paysages, Wu Zhen adopte le mode de composition typiquement Yuan de la « distance en extension » (kuoyuan) : un premier plan de terrain plat sur lequel poussent quelques arbres, une vaste étendue d'eau intermédiaire et des sommets peu élevés fermant l'espace en haut de la composition (Ermite pêcheur sur le lac Dongting, 1341 et Pêcheur, 1342, Taipei).

Le style de Wu Zhen évolue vers une touche de plus en plus libre et elliptique en des variations de motifs élémentaires : une falaise surplombant un pêcheur dans sa barque (Pêcheur, coll. Crawf [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : chargée de recherche au CNRS, directrice du programme Religion et société en Chine au Groupe de sociologie des religions et de la laïcité

Classification


Autres références

«  WU ZHEN [ WOU TCHEN ] (1280-1354)  » est également traité dans :

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « La peinture comme évasion spirituelle »  : […] L'époque Yuan, bien que relativement brève, est d'une importance considérable pour la peinture, qui connaît alors un tournant décisif. En rupture complète avec la peinture des Song du Sud, une esthétique nouvelle s'élabore, et son influence sera déterminante sur les époques Ming et Qing. L'occupation mongole voue à l'inactivité d'une retraite volontaire toute une partie de l'élite lettrée, pour qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_47662

WANG MENG (1308 env.-1385)

  • Écrit par 
  • Caroline GYSS
  •  • 1 500 mots

Quatre grands peintres du xiv e  siècle ont été choisis par les auteurs de la postérité comme les meilleurs représentants de la profonde mutation artistique survenue sous les Yuan, et réunis sous le vocable de « Quatre grands maîtres Yuan ». Ce choix est le fruit d'une longue élaboration qui, au cours du xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-meng-1308-env-1385/#i_47662

Voir aussi

Pour citer l’article

Caroline GYSS, « WU ZHEN [WOU TCHEN] (1280-1354) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-zhen-wou-tchen/