W.W.F. (World Wide Fund for Nature)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Organisation internationale de droit privé, créée en 1961 à Morges en Suisse, à l'initiative de l'Union internationale de conservation de la nature (U.I.C.N., aujourd'hui Union mondiale pour la nature), le W.W.F. était à l'origine le sigle de World Wildlife Fund devenu en 1986 le World Wide Fund for Nature, c'est-à-dire Fonds mondial pour la nature. Cette nouvelle dénomination reflète l'évolution de l'organisation, laquelle, après avoir concentré ses activités sur la protection des espèces, s'est donnée pour mission de stopper la dégradation de l'environnement et de sensibiliser l'homme à la nécessité de vivre en harmonie avec la nature. Le W.W.F. vise à préserver la biodiversité de la planète, à exploiter de manière durable les ressources renouvelables fournies par les écosystèmes, à réduire toute sorte de pollution et à enrayer le gaspillage des ressources naturelles et de l'énergie. Le siège international du W.W.F. se situe, depuis 1979, à Gland, en Suisse.

Avec quelque 5 millions de membres et un réseau opérationnel dans 96 pays, le W.W.F. est la plus importante organisation internationale de défense de l'environnement. Il rassemble environ 3 000 collaborateurs et gère en permanence quelque 1 300 projets concrets de protection de la nature dans le monde entier. Depuis sa création, le W.W.F. a mené à bien plus de 12 000 projets dans 149 pays. Au niveau mondial, le W.W.F. met l'accent sur la protection des forêts (tant dans le milieur tropical que dans les zones tempérées), des océans, des côtes, des écosystèmes d'eau douce (lacs, cours d'eau et zones humides), mais également sur les problèmes liés aux changements climatiques. Il s'efforce de sensibiliser les populations et les gouvernements aux problèmes environnementaux.

Parmi ses nombreuses réalisations, grâce aux fonds collectés, on peut citer la protection du delta du Danube en Roumanie, celle des lagunes de Valence en Espagne, celle d'estuaires aux Pays-Bas, les sauvegardes du rhinocéros blanc en Ouganda, du rhinocéros de Java, du tigre de Java, du tigre de l'Inde et d'Indonésie, de l'oryx d'Arabie, de l'orang-outan de Sumatra, du tamarin-lion d'Amérique du Sud, etc. Le W.W.F. a aussi permis la création de plus de 260 parcs nationaux et réserves et la mise en place de nombreuses stations de recherche.

En France, le siège de la section nationale se situe à Paris. Cette dernière a contribué au financement de nombreux projets en faveur des zones humides, à la réintroduction du lynx, de l'ours des Pyrénées et des flamants roses en Camargue, à l'aménagement de la réserve ornithologique de la Gabrière-en-Brenne (Indre-et-Loire)...

Le logo du W.W.F. est le panda géant de Chine, symbole qui l'a rendu célèbre. Le W.W.F. édite et diffuse une revue trimestrielle, le Panda, lancée en 1980.

Logo du W.W.F.

Photographie : Logo du W.W.F.

Le panda géant, animal menacé d'extinction qui vit dans les forêts de bambous de Chine, est le logo du W.W.F. (Fonds mondial pour la nature). Symbole des espèces menacées et de la nature en danger, il a également donné son nom à la revue trimestrielle que W.W.F. édite et diffuse depuis... 

Crédits : W.W.F.

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification

Autres références

«  W.W.F. (World Wide Fund for Nature)  » est également traité dans :

WORLD WILDLIFE FUND (W.W.F.), FONDS MONDIAL POUR LA NATURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

C'est, pour bonne part, à sir Julian Huxley, naturaliste britannique renommé et premier directeur général de l'U.N.E.S.C.O., que l'on doit la création du World Wildlife Fund (W.W.F., Fonds mondial pour la nature), rebaptisé ensuite World Wide Fund for Nature. À l'issue d'un voyage en Afrique de l'Est en 1960, Huxley publie une série d'articles sur la faune africaine menacée et prend contact avec M […] Lire la suite

GENÈVE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Patrick PIGEON
  • , Universalis
  •  • 4 565 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une ville internationale »  : […] Il est de bon ton de célébrer Genève, dans les enceintes politiques et sur les brochures touristiques, comme une des capitales du monde. Certes, le monde en tant que tel n’a pas de capitale ; mais il est des villes, parfois appelées « villes globales » ou « villes mondiales », qui comptent dans la gouvernance mondiale, principalement en raison du rôle qu’elles jouent dans le milieu des affaires. G […] Lire la suite

HOFFMANN LUC (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Jean JALBERT, 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un mécène visionnaire »  : […] Luc Hoffmann se préoccupe aussi de la préservation de la nature dans d’autres parties du monde. Dès 1960, il aide le biologiste espagnol José Antonio Valverde à acheter des marais à l’embouchure du Guadalquivir (au sud de l’Espagne), prélude à la création du parc national de Doñana. Convaincu que la négociation vaut mieux que l’affrontement, il devient cofondateur en 1961 du WWF et persuade l’UIC […] Lire la suite

OURS BRUN EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Farid BENHAMMOU, 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 4 568 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des programmes de réintroduction »  : […] L'Italie et l'Autriche ont également effectué des opérations de réintroduction et de renforcement. Si la situation française n'est pas parfaite, celle de ces deux autres pays est tout aussi délicate. L'Italie possède déjà deux populations naturelles. L’une, colonisée par quelques ours en provenance de Slovénie, est située au nord-est, dans le Frioul. L'autre se trouve au cœur du pays, sur un terr […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « W.W.F. (World Wide Fund for Nature) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/world-wide-fund-for-nature/